Que signifie la rétrofacturation et comment pouvez-vous vous protéger?

Ad Blocker Detected

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors. Please consider supporting us by disabling your ad blocker.

Un rejet de débit se produit lorsqu’un client informe son émetteur de carte de crédit qu’un achat effectué à partir de sa carte de crédit n’a pas été autorisé.

Il s’agit d’une politique de protection des consommateurs, ce qui satisfait les clients car ils savent qu’ils peuvent compter sur leurs banques. S’ils sont victimes de fraude, ils ont l’assurance qu’ils ne paieront pas pour quelque chose qu’ils n’ont pas commandé.

Dans une situation courante, cela se produit lorsque la carte d’un client est perdue, puis que quelqu’un la récupère et achète quelque chose en ligne. Habituellement, ces achats sont des biens numériques comme de l’or ou des gemmes pour des jeux comme World of Warcraft, Candy Crush Saga et autres.

Dans les cas les plus graves, les informations de carte de crédit d’un client auraient pu être piratées, puis une personne achète un article en ligne, pour être expédié dans un autre pays, où il le recevra sous un faux nom.

Que signifie la rétrofacturation et comment pouvez-vous vous protéger? 1

De nombreux débits compensatoires sont réels. Cela signifie que les titulaires de cartes de crédit ont été réellement victimes de fraude. Cependant, il y a aussi ceux qui utilisent la rétrofacturation pour devancer les autres.

These are customers who ordered a product, and the product came in great condition, and yet they will file a chargeback to get their money back, plus the item that was shipped to them.

As an online seller, you need to be able to protect yourself from chargebacks. Here, we will be taking a closer look at this process and help you learn how to keep your sales intact and keep yourself safe from bad customers who can take advantage of you.

A Brief History of Chargeback

The credit card chargeback policy can be traced to the Truth in Lending Act of 1968. However, most experts will say that the real starter of the chargeback law is the Fair Credit Act of 1974.

This was first used to protect consumers against criminals, or bad merchants who charge their credit cards for items they did not purchase.

Disons que vous avez acheté une robe dans un magasin, seulement pour réaliser que vous avez été facturé pour deux robes. C’est dans cette situation où vous pouvez déposer une rétrofacturation, vous n’avez donc pas à payer pour la deuxième robe.

Dans une autre situation, le marchand peut vous facturer une fois la robe aujourd’hui, puis recommencer 5 jours plus tard, soit par erreur, soit par intention malveillante. Dans ce cas, vous pouvez également déposer une rétrofacturation.

Pourquoi les clients déposent-ils un rejet de débit?

Il existe plusieurs situations possibles où un client peut déposer une rétrofacturation.

  • Article de contrefaçon – si vous avez commandé un sac Louis Vuitton et en avez obtenu un faux, vous pouvez déposer une rétrofacturation
  • Fraude – vous pouvez être victime de fraude avec ou sans la carte de crédit présente. Dans les deux cas, vous n’avez pas autorisé la transaction et quelqu’un a utilisé votre carte de crédit pour acheter quelque chose sans autorisation.
  • Montant incorrect – le marchand a facturé un montant supérieur à ce que vous attendiez. Dans ce cas, vous pouvez récupérer votre argent, mais uniquement pour le montant excédentaire qui a été facturé, pas pour le montant total de l’achat. Si vous avez acheté une robe à 10 $ en ligne et que vous avez été facturé 20 $, vous ne récupérerez que 10 $.
  • Un produit défectueux a été reçu – le produit que vous avez reçu ne fonctionne pas.
  • Transaction annulée – pendant le temps où la carte de crédit a été glissée, le commerçant a déclaré qu’elle n’avait pas été exécutée. Vous payez en espèces ou par une autre carte de crédit, pour vous rendre compte plus tard que vous êtes facturé pour ce montant qui, soi-disant, n’a pas été versé.

Les clients pouvaient appeler leurs sociétés de cartes de crédit ou leurs banques si ces choses se produisaient. Ils peuvent déposer une rétrofacturation, mais ils doivent le faire dans un certain délai.

Le délai moyen autorisé est de 120 jours à compter de la date de la transaction. S’ils le font après cela, il est probable que la banque ne traitera plus leur demande.

The Friendly Chargeback

Il y a aussi une chose appelée une rétrofacturation amicale.

Il s’agit d’une situation où le consommateur est en faute. Dans une rétrofacturation amicale, le commerçant a fait son travail correctement, a envoyé l’article comme décrit sans dommage et n’a pas facturé au consommateur.

Voici quelques situations pour une rétrofacturation amicale:

Le client ne veut pas payer de frais de traitement – dans une transaction en ligne normale, les clients ne peuvent obtenir un remboursement que s’ils renvoient l’article au vendeur. Le problème est que certains clients ne veulent pas payer ces frais d’expédition ou de manutention.

Le client a les remords de l’acheteur – le client a fait un achat impulsif et veut maintenant récupérer son argent, réalisant probablement qu’il ne peut pas se permettre ce qu’il a acheté.

Que signifie la rétrofacturation et comment pouvez-vous vous protéger? 2

Le client ne veut pas retourner l’article – dans ce cas, le client aime le produit mais ne veut que son argent, puis conserve l’article pour lui-même

Le consommateur ne veut pas attendre la fin de l’expédition – certains consommateurs ne lisent pas les politiques d’expédition et l’heure de livraison estimée. Ils feront une rétrofacturation s’ils pensent que 30 jours d’expédition sont trop longs.

Un parent a utilisé la carte de crédit du client – parfois, le fils du titulaire de la carte a utilisé sa carte de crédit pour effectuer un achat. Il ne veut pas payer pour cela, mais son fils a déjà l’article, puis il déposera une rétrofacturation.

Le client a effectué l’achat mais prétend qu’il ne s’en souvient pas – certains clients ne peuvent pas vraiment se souvenir de l’achat, et certains font semblant de ne pas se souvenir.

Le client est un fraudeur prétendant être une victime – ici, le client est un fraudeur professionnel et sait comment jouer le système.

Dans beaucoup de ces cas, la rétrofacturation réussira. Les institutions en cause ici sont la banque et le gouvernement. Les lois sur les débits compensatoires n’ont pas été mises à jour depuis 1974, ce qui se traduit par des lois et des règlements qui ne peuvent pas suivre ce qui se passe dans le monde aujourd’hui.

De plus, les banques peuvent ne pas avoir suffisamment d’employés pour enquêter de manière approfondie sur le problème. En conséquence, ils favorisent toujours le client car c’est le client qui leur fait de l’argent. Ils statueront en faveur du client afin que le client reste satisfait et que le problème puisse être résolu.

La rétrofacturation est-elle également un remboursement?

Non, un rejet de débit n’est pas un remboursement.

Lors d’un remboursement, l’acheteur accepte d’avoir reçu le produit et il a une raison réelle et acceptable de demander un remboursement.

Et pour un remboursement, l’acheteur doit retourner l’article au vendeur avant que le vendeur ne lui rende son argent. Pour les remboursements, seuls le commerçant et l’acheteur sont impliqués. Ils conviennent ensemble que l’acheteur mérite de récupérer son argent, et c’est le commerçant qui traite le retour du paiement.

Dans un rejet de débit, la banque est impliquée et le client n’a généralement pas à parler au commerçant. Une enquête va avoir lieu et plusieurs documents doivent être échangés entre trois parties.

Que signifie la rétrofacturation et comment pouvez-vous vous protéger? 3

Dans un rejet de débit, la banque est le décideur, pas le commerçant.

De plus, les remboursements ne coûtent pas de frais. Les débits compensatoires, en revanche, peuvent coûter au commerçant entre 20 $ et 100 $. Dans certains pays, le client qui a déposé une rétrofacturation paiera également des frais pouvant atteindre au moins 5 $.

Dans un rejet de débit, le commerçant est la partie perdante. Il a payé les frais d’expédition et il est peu probable qu’il récupère l’article, puis il doit payer des frais de rétrofacturation.

Lors d’un remboursement, le client et le commerçant ont tous deux des pertes. La plupart du temps, cette perte prend la forme de frais d’expédition payés par les deux parties.

La procédure de rétrofacturation

Alors, que se passe-t-il si un rejet de débit est déposé?

Voici les étapes qui se produisent lors d’une rétrofacturation.

Le titulaire de carte dépose une rétrofacturation

Il s’agit de la première étape dans laquelle le client appellera sa société de carte de crédit ou l’émetteur de la banque pour effectuer une réclamation. Il peut utiliser différentes raisons, puis expliquer à l’émetteur de la banque qu’il a été victime d’une fraude ou d’une transaction non autorisée.

L’émetteur prend une décision

Selon ce que le client a dit, la banque peut retirer immédiatement l’argent du compte du commerçant. Dans ces cas, le client récupérera également immédiatement ses fonds sur sa carte de crédit, ce qui se reflétera sur son relevé de facturation.

Cependant, certains consommateurs peuvent ne pas donner une raison suffisante et le représentant de l’émetteur rejettera la réclamation. Par exemple, si le client a dit que son fils avait détruit l’article, ou s’il était mouillé quand il pleuvait.

Les raisons les plus courantes pour lesquelles un rejet de débit ne peut être accepté pour le traitement ont quelque chose à voir avec la négligence du client.

Le réseau de cartes prendra une décision

Ce ne sont pas seulement les banques qui sont impliquées dans un traitement de rétrofacturation. Les réseaux de cartes de crédit comme American Express, Visa et Mastercard ont également leur mot à dire.

Si le réseau de cartes peut prouver que le commerçant n’a pas commis d’erreur ou qu’aucune fraude n’est survenue, le commerçant peut récupérer son argent.

Mais s’il existe des preuves que le client a une raison valable de déposer une réclamation, comme être victime d’une fraude, le réseau de cartes soutiendra la décision de la banque.

Le commerçant s’implique

Le marchand a également la possibilité d’expliquer ce qui s’est passé. C’est au cours de cette étape que le commerçant peut admettre qu’une erreur a été commise ou contester ou contester la rétrofacturation.

Par exemple, un commerçant vous a facturé en espèces dans un restaurant car la carte n’était pas en cours de traitement. Ensuite, il a débité votre carte deux jours plus tard. C’est dans ce cas que le commerçant ne peut pas contester la rétrofacturation, sachant qu’il vous a facturé deux fois de l’argent.

Mais si le commerçant a la preuve que vous avez reçu un article qu’il a expédié et qu’il est en bon état, il peut contester la réclamation.

L’émetteur de la carte présente à nouveau la rétrofacturation

Si un commerçant dépose un litige, le réseau de cartes de crédit contactera la banque émettrice pour réexaminer la transaction, puis mènera une enquête plus approfondie.

Il s’agit de la dernière étape où la banque doit décider si elle remettra l’argent au commerçant ou au client.

Façons de prévenir les rétrofacturations

Un rejet de débit est un processus long qui peut prendre trois mois ou plus. Il est également coûteux, car le commerçant perdra les bénéfices, l’argent de transport utilisé et paiera également d’énormes frais à la banque. Il peut également avoir un mauvais dossier dans les livres de crédit de la banque émettrice.

Si vous êtes le commerçant, vous ne voulez pas que cela vous arrive. Ce que vous voulez, c’est vous protéger contre les débits compensatoires, en particulier les fraudes amicales.

Voici certaines choses que vous pouvez faire pour vous protéger:

Suivez la procédure

Chaque processeur de paiement a une procédure, et vous devez les suivre. Par exemple, vous devez vous assurer que la carte n’est pas expirée ou que vous documentez votre conversation avec l’acheteur, en particulier pour les transactions en ligne. Vous devez vous assurer que l’acheteur accepte qu’il achète le produit de son plein gré.

Vous pouvez le faire en envoyant un e-mail et en demandant une réponse pour approbation, ou en obtenant l’adresse IP du client. Vous pouvez également utiliser des systèmes de traitement des paiements qui nécessitent un mot de passe et pas seulement le code de sécurité de la carte à l’arrière.

Vous devriez également obtenir une preuve de livraison de votre partenaire d’expédition, indiquant le nom du destinataire.

Utilisez un nom reconnaissable

Si le nom de votre entreprise est ABC Company, le nom qui doit apparaître sur la facture de carte de crédit du client est ABC Company, et non The Good Guys. Un nom qui correspond à votre magasin aidera un client à se souvenir qu’il est allé là-bas et a acheté un article.

C’est ce qu’on appelle le descripteur de paiement. Vous contrôlez le nom qui apparaît ici, et vous pouvez le faire lorsque vous remplissez le formulaire de demande d’un processeur de paiement.

Répondez rapidement aux clients

Les clients veulent des réponses, en particulier pour les achats en ligne, où l’expédition peut prendre si longtemps. S’ils s’enquièrent, assurez-vous de répondre et de définir leurs attentes. Si vous ne le faites pas, ils penseraient que vous êtes un fraudeur, alors ils appelleront leurs banques et feront une rétrofacturation.

Voir les signes

Si vous effectuez des paiements par carte de crédit en ligne , vous devez faire attention aux drapeaux rouges ou aux signaux d’avertissement. Par exemple, l’adresse de livraison est différente de l’adresse de facturation du client. Si l’adresse de facturation d’un client est aux États-Unis, mais qu’il souhaite que les articles soient expédiés au Nigéria, cela devrait sonner l’alarme.

Dans ce cas, vous devez demander une preuve d’identité, telle que des relevés de facturation qui correspondent à l’adresse de facturation de la carte de crédit.

Sommaire

Un rejet de débit peut nuire à votre entreprise. Vous devez être conscient que tous les clients ne sont pas de bons gars. Il y a de vrais fraudeurs dans la vie, et il y a tout simplement de mauvaises personnes qui veulent devancer les autres, même si cela signifie qu’ils sont malhonnêtes.

Si vous êtes un marchand honnête, n’ayez pas peur de lutter contre les débits compensatoires, surtout dans les cas où vous avez fait votre travail et expédié l’article en bon état.

Mais plus important encore, mieux vaut prévenir que guérir. Utilisez la technologie à votre avantage et n’utilisez que des systèmes de traitement stricts et à sécurité électronique.

Go to Ruwix.com to learn the solution of the Rubik’s Cube and other twisty puzzles like Pyraminx, Square-1 etc.

[related_posts_by_tax]

Source

Leave a Reply